democratie : un non-sens

democratie : un non-sens
Il ne se passe pas de paragraphe dans ce qu'on lit sans qu'apparaisse l'un ou l'autre mot : démocratie, démocrate, démocratique, etc. Au point que la démocratie devient un non-sens, et qu'on ne sait plus de quoi on parle quand le mot est employé. Il me semble que Le Monde Diplomatique devrait consacrer un numéro, ordinaire ou spécial, au concept ou à la notion de démocratie : qu'est-ce que c'est, une norme, une idéologie, un système politique, ... ? comment est-ce compris et mis en oeuvre dans les pays qui se revendiquent démocratiques ? quelle est la place réelle du peuple dans les affaires de ces pays (peuple dont on sait qu'il faut se méfier !) Cela me paraît une nécessité urgente, notamment dans le monde d'un Chirac où les lois sont votées par les représentants de moins de 15% des citoyens ou dans celui d'un Busch qui démocratise à tout vat, d'autant plus, d'ailleurs, qu'il y a du pétrole.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet